Loading...

tikiCheck : Les statistiques orientées business

Source : Valais Valeur Ajoutée, le magazine indépendant de l’économie valaisanne – N°8 Mai-Juillet 2016

tikiCheck réalise des enquêtes professionnelles qui fournissent aux dirigeants de PME des données quant aux profils de leurs clients ainsi qu’à la perception que ces derniers ont de leurs produits et services.

Basée à l’IdeArk de Martigny, cette start-up fondée en 2013 propose des études professionnelles (enquêtes de satisfaction, sondages d’opinion, études de marché) répondant aux vraies problématiques métiers des PME romandes, cela en proposant des statistiques et de rapports stratégiques orientés sur les attentes des chefs d’entreprises. Il s’agit concrètement de récolter des informations ciblées sur la perception qu’a leur clientèle de leur offre commerciale. Le créneau qu’exploite tikiCheck se situe en fait entre les outils statistiques gratuits en ligne du type Survey Monkey et les grands cabinets spécialisés du genre MIS Trend ou Ipsos Suisse. Ce modèle alternatif trouve son origine dans une business experience conduite à la HES-SO de Sierre. L’idée originale était de proposer une solution informatique qui permet de mesurer la satisfaction des clients, l’entreprise créant ses propres questionnaires directement sur notre outil en ligne, et les soumettant à ses clients sous forme de QR Codes ou de liens directs, pour recevoir en temps réel, les résultats sous forme de graphique. «La concurrence étant rude sur ce segment, nous avons cherché d’emblée à nous démarquer. Nous avons donc fait muter notre outil en le complétant de nombreux services (définition de méthodologies, échantillonnage, création de supports de diffusion et de communication, analyse, consulting) pour que nous devenions un véritable institut de sondage capable de produire des études professionnelles de A à Z. Nous avons eu la chance de bénéficier de l’aide de CimArk à nos débuts», précise Matthieu Delaloye, cofondateur et associé de cette entreprise qui a adopté le statut de Sàrl en janvier 2015.

Issus du terrain

Outre sa cellule de base de quatre personnes (soit ses trois fondateurs, plus un informaticien récemment engagé), la société fonctionne grâce à une dizaine d’enquêteurs qui récoltent les informations sur le terrain. Intervient ensuite la rédaction d’un rapport qui condense les enseignements clés provenant de ces investigations. Tickicheck s’est entourée de plusieurs spécialistes reconnus, dont des professeurs de l’Université de Lausanne ou des statisticiens de la HES-SO de Sierre ou de l’Observatoire valaisan du Tourisme, qui valident les résultats obtenus et qui apportent une légitimité scientifique à ces procédures. «Côté finances, nous n’avons pas eu recours à des business angels. Nous avons eu la chance que nos produits fonctionnement bien dès le début. Nous avons par conséquent privilégié l’autofinancement. Le développement organique reste de mise avec un bouche à oreille qui contribue à étendre notre réseau », explique Matthieu Delaloye.

Une écoute active des problématiques métiers en atout

Attentifs aux retours de leurs propres clients, ses associés et lui perfectionnent en permanence leurs services. Ces derniers ont abordé une méthode de développement d’entreprise de type itératif. « Nous avons fait le constat que lorsqu’une entreprise investissait du temps dans un développement itératif (validation des prototypes auprès de nos clients) lors du développement de leurs produits et services, elle répondait mieux aux besoins des premiers clients et ainsi réduisait certains risques du marché. » nous explique Matthieu Delaloye. Cette caractéristique est indispensable dans un secteur qui évolue, lui aussi, à un rythme trépidant. Pour faire la différence auprès de ses prospects, tikiCheck mise en priorité sur la proximité et sur l’accompagnement poussé qu’elle offre. Ses clients, de fait, suivent en temps réel l’évolution de leur enquête sur leur espace client et reçoivent au terme des études un rapport avec de vraies pistes d’amélioration exploitable. Ce n’est pas le cas des autres représentants de la branche. Souvent, ceux-ci livrent des rapports touffus qui comportent une multitude d’indicateurs, pour la plupart incompréhensibles pour la majorité des décideurs. Les Martignerains, eux, se placent aux côtés de leurs clients afin de les aider à interpréter les résultats obtenus pour qu’ils soient vraiment applicables à leur stratégie commerciale.

Soutenir la comparaison

En termes d’autres avantages propres, tikiCheck propose des études comparatives. Il est évident qu’une telle offre n’est pas destinée à n’importe quelle PME. La mise en oeuvre d’un benchmarking qu’elle suppose la limite à des sociétés qui ne sont pas en concurrence directe les unes avec les autres. Le secteur des transports appartient à cette catégorie. Parmi sa quarantaine de clients, Tikicheck compte des opérateurs cantonaux importants, tels que RegionAlps ou la Compagnie SMC du Haut-Plateau. Le tourisme entre également dans la catégorie de clients qu’elle entend cibler. «De par notre approche même, nous sommes sensibles à la dimension d’amélioration continue. Voilà pourquoi Valais Excellence et les entreprises labellisées ISO 9001 entrent pleinement dans notre philosophie d’affaires», commente Matthieu Delaloye.

Diversifier la clientèle

Mais ce n’est pas là un critère qui se veut excluant. L’industrie est un domaine que la jeune société valaisanne souhaite aussi explorer. Pour ce faire, elle peut compter sur de premiers contrats prometteurs, tels que celui qu’elle a signé avec RUAG Defense. L’intérêt de convaincre des entreprises de ce type tient au fait que, comme elles font référence dans leur domaine, elles crédibilisent les statistiques de tikiCheck. Non sans une légitime fierté, les jeunes promoteurs de Martigny affirment que leurs clients sont, dans leur immense majorité, très satisfaits de leurs statistiques sur-mesure.

LES PERSPECTIVES

«Learning by doing» ou, en bon français, «apprendre son métier en l’exerçant» pourrait être le leitmotiv de cette jeune pousse qui a parcouru bien du chemin depuis ses débuts avec un portfolio clients déjà étoffé. Et l’année en cours devrait voir l’apparition d’un certain nombre d’innovations pour elle. L’une de ces principales avancées résidera dans la professionnalisation d’un nouvel outil informatique d’analyse qui permettra par exemple de créer des questionnaires intelligents basés sur les réponses des utilisateurs ainsi que sur la segmentation automatique de la clientèle. Par ailleurs, afin de conférer une visibilité accrue à ses services, tikiCheck participera à plusieurs salons professionnels. En ce mois de mai, le Carrefour du tourisme la verra ainsi partir à la conquête des intervenants de ce domaine.

2017-04-14T10:33:11+00:00